Groupe YM&Ul’ancienne société de gestion de 5 secondes d’étépoursuit les musiciens australiens pour 2,5 millions de dollars pour une prétendue rupture de contrat.

Le partenariat de 5SOS avec YM&U a débuté en février 2021 et s’est terminé en septembre. Apparemment, le groupe n’a pas indemnisé l’entreprise pour plusieurs accords commerciaux qu’ils ont aidés à mettre en place, comme leur contrat d’enregistrement de 10 millions de dollars avec GMBainsi qu’un contrat de marchandises de 1,5 million de dollars avec Groupe Bravade Internationalselon les documents judiciaires obtenus par Panneau d’affichage [via NME].

Une partie de l’accord entre 5SOS et YM&U stipulait que la société de gestion recevrait 15% de l’avance du groupe de BMG, ce qui aurait été un total de 825 000 $. Cependant, 5SOS aurait mis fin à leur accord avec YM&U juste avant de signer avec le label, et leur avocat a écrit une lettre à la société affirmant que le groupe ne le paierait pas.

“La seule raison invoquée était l’affirmation frivole de l’avocat de 5SOS selon laquelle le moment de la résiliation du demandeur par 5SOS permettait en quelque sorte à 5SOS de refuser de payer le demandeur pour les services précieux qu’ils avaient incité le demandeur à fournir”, lit-on dans la poursuite.

En conséquence, le groupe YM&U poursuit 5SOS – les membres Luke Hemmings, Calum Hood, Ashton Irwin, Michael Clifford – leur manager Benjamin Evans et leur équipe de tournée pour 2,5 millions de dollars. Evans avait travaillé avec le groupe avant de s’associer à YM&U, et travaille à nouveau avec eux depuis qu’ils ont rompu les liens.

En outre, les documents notent qu’Evans “a agi avec fraude, malveillance ou oppression” et a encouragé le groupe à essayer de s’en tirer en ne payant pas la société de gestion afin qu’ils soient contraints de réduire le montant total qui leur était dû.

La poursuite a été déposée le 17 décembre devant la Cour supérieure de Californie.

25 querelles rock les plus méchantes




Source link