Lire AlloCiné : C’est l’Arroseur : Simon Leviev, alias The Tinder Scammer, s’est fait arnaquer sur Instagram.
#Netflix #LArnaqueurTinder #SimonLeviev
Des journalistes spécialisés dans le cinéma et les séries sur tous types de plateformes. Cela ne l’empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

Voici l’arroseur : Simon Leviev, alias Tinder Hustler, s’est fait arnaquer sur Instagram.

Contrecoup de l’escroc Simon Leviev, de son vrai nom Shimon Hayut. Nous savons qu’il est un Tinder Scammer depuis qu’un documentaire de Netflix l’a jugé intouchable. Pourtant, l’homme d’une trentaine d’années a été accusé d’avoir trompé plus d’une dizaine de femmes en Europe via une appli de rencontres !

Tinder Hustler Post : | 1h 54m de téléspectateurs 3,6 sur Netflix

Selon des sources de TMZ, Simon Leviev a été contacté par une jeune femme possédant un compte vérifié sur Instagram. Cette dernière affirme qu’elle peut aider Simon Leviev et sa partenaire Kate Conlin à obtenir la certification de leurs comptes Instagram respectifs grâce à son petit ami, qui aurait fait partie de la société Meta Works de Mark Zuckerberg Berg sur Instagram.

triché pour devenir célèbre

Lors d’un appel Facetime avec Simon Leviev, le petit ami a fait semblant d’être à la résidence de Meta et a affirmé que la seule façon de faire vérifier le profil Instagram et de pouvoir supprimer le faux compte était de payer une grosse somme d’argent.

Simon Leviev a donc payé au couple plus de 6 500 dollars en deux transactions PayPal pour approuver leur demande. Mais un représentant de Tinder Scammer a trouvé cela suspect et a contacté un responsable de Meta, qui a confirmé qu’aucun frais de vérification n’était facturé. Avant de pouvoir contacter les escrocs, ils ont disparu d’Internet avec l’argent de Simon Leviev.

Enfin, Tinder Scammer a vérifié avec succès son compte Instagram, où il a publié des photos de lui et de sa petite amie dans des voitures de luxe, des hôtels étoilés et des jets privés comme si de rien n’était, tout en se faisant passer pour un riche héritier, extorqué environ 10 millions de dollars. Une douzaine de dollars féminins européens.

Simon Leviev est prêt à tout à Hollywood, il signe avec une agence visant à faire un biopic comme Le Loup de Wall Street, et son garde du corps donne son avis sur les faits. Les trois femmes du documentaire Cecilie Fjellhøy, Pernilla Sjoholm et Ayleen Charlotte

source